5

La créativité musicale: mode d’emploi

Enfant qui inspireNote: Cet article a été réalisé dans le cadre d’un carnaval d’articles sur le thème de la « créativité artistique ». Il s’agit d’un évènement inter-blogueurs proposé sur le blog »La Musique et Vous, Conseils concrets pour apprendre la musique à tout âge ! ».


La créativité, c’est simple comme respirer:
Tu inspires,  tu expires.

Tu t’imprègne du monde extérieur, tu y ajoutes un peu de toi et tu lui insuffles en retour ta création.

Chacun de nous en est capable.
Nous sommes des créateurs depuis notre naissance, même si certains pensent avoir perdu cette faculté en grandissant.
Regarde un enfant jouer, c’est hallucinant. Tout est prétexte à l’imagination, au jeu et à la créativité sans retenue!

Tu es toujours cet enfant et je t’invite à réapprendre ce que tu sais déjà…

 

L’inspiration

On ne crée rien sans rien

Le rock s’est inspiré du blues, lui même inspiré des musiques africaines et de la country, elle même inspirée par la musique hawaïenne, et ainsi de suite…

Pour être créatif, tu dois accepter de créer à partir des oeuvres de tes prédécesseurs. Personne ne crée quelque chose à partir de rien du tout.
Même si tu t’isoles en ermite pendant des mois pour créer sans références extérieures, je t’assure que tes musiques seront quand même le fruit de tes influences. Ne t’es t-il jamais arrivé de t’apercevoir que ta nouvelle compo si unique à tes oreilles avait un air de ressemblance très fort avec ce nouveau groupe que tu écoutes sans arrêts depuis quelques temps?

L’idée est donc de lâcher prise sur l’appréhension du plagiat: s’inspirer des autres, ce n’est pas copier.

 

L’inspiration en pratique

  1. Ecoute beaucoup de musiques et essaie de varier un maximum de styles différents.
  2. Intéresse-toi aussi aux arts en général: photo, films, peintures, architecture, etc. Toutes les formes artistiques peuvent toucher ta sensibilité et t’emmener des idées à transposer dans tes musiques.
    Ex: « Un film qui démarre en comédie et qui progressivement se transforme en drame très noir »; est-ce que tu n’imaginerais pas comment traduire cette inspiration dans une de tes musiques…?
  3. Notes toutes tes idées au fur et à mesure. Un petit carnet toujours à portée de main ou une application de notes dans ton smartphone t’aideront à te constituer une liste extrêmement précieuse de toutes tes inspirations. (tu peux également avoir un enregistreur portable pour chantonner tes idées)

 

L’expiration

Phase créative 1: « Le cerveau droit »

C’est lui qui gère ton côté créatif.
Tu dois tout faire pour lui laisser carte blanche pendant cette phase. Il est important de ne pas juger ce que tu fais et de laisser aller toutes tes idées créatives, qu’elles soient bonnes ou non.

Imprègne toi d’un thème de ta liste d’inspirations et suis ensuite ces quelques activités favorables à ton cerveau droit:

  • Brainstorming: Noter sur papier tout ce qui te passe par la tête et en un temps limité: 10-15mn.
  • Improvisation: Laisser aller ton esprit et tes doigts sur ton instrument favori et enregistrer le tout sur un enregistreur portable, un Looper, ou une piste de ton logiciel séquenceur (DAW).
  • Expérimentation: Essayer tout ce qui te passe par la tête. Créer un nouveau son, mettre des effets à gogo, jouer de ton instrument d’une manière différente, mais aussi: chante, hurle, crie, tape, lâche toi complètement! fais ce qui te plaît, tu as 5 ans.
  • Transformation: Quand tu as déjà un peu de « matière sonore », sers-toi en pour en faire des dérivés. Imagine toutes les transformations possibles: jouer l’échantillon à l’envers, le découper, le triturer d’effets, etc.

Phase créative 2: « Le cerveau gauche »

Le côté rationnel, c’est lui!

Il va te servir à mettre un peu d’ordre maintenant dans toute cette matière sonore que tu as crée lors de la phase « cerveau droit ».

  1. Ecoute un de tes morceaux préférés et relève sa structure. Occupe toi de noter les gros blocs d’abord: intro, couplet 1, refrain, etc.
  2. Note ensuite toutes les subtilités de l’arrangement: Quand et comment les instruments font leur entrée/ leur sortie? comment sont gérées les transitions? Quel est le ressenti général sur chaque gros bloc du morceau?
  3. Parmi toute la matière sonore crée par ton cerveau droit, fais un tri et choisis ce qui pourrait t’être utile en fonction de ta structure de référence. Ceci servira pour un couplet, cela pour telle transition, etc.
  4. Enregistre ou ré-enregistre au propre toutes les pistes sur ta structure

 

Voilà!
Une fois ton projet terminé, n’oublie surtout pas de le partager.
Le monde attend ta création car elle servira sûrement à son tour d’inspiration pour quelqu’un d’autre!

Merci de m’avoir lu!

Et maintenant, à toi la parole:
Quel est ton processus créatif pour créer tes musiques?

Recherches utilisées pour trouver cet article:enfant inspiré
Julien Moulinié
 

Musicien passionné par l'univers Home-studio, Julien doit encore être en train de rassembler ses idées pour écrire des articles bien détaillés. Et tout ça avec un seul but: t'aider à créer dès maintenant ta propre musique, de l'idée au CD.

Click Here to Leave a Comment Below 5 comments
6 Partages
Partagez6
Tweetez