6

Différence mono stereo: le guide complet pour bien choisir en Home Studio

Image article différence mono stereo- le guide complet pour bien choisir en home studio

« mono stereo »…

Des termes utilisés à outrance quand tu commences la production musicale en home studio.

Et pourtant, je sais comme ils peuvent t’induire en erreur ou te noyer dans des concepts abstraits.

Car toi, tu vois à peu près ce qu’est un système stéréo, mais pourquoi utiliser des pistes mono en M.A.O? et comment exploiter le potentiel de la stéréo sur tes musiques?

Beaucoup de questions grignotent ton esprit, sans trouver de réponses claires…?

Alors ici, on va décortiquer en détail ce que l’on entend par enregistrement mono ou stéréo. Je vais également te montrer les erreurs à éviter et surtout, quand est-ce que tu dois utiliser l’un où l’autre sur tes projets.

Un savoir crucial pour obtenir un espace large sur tes musiques, sans tomber dans les pièges communs.

À la fin de cet article, tu auras toutes les connaissances pour te lancer sereinement dans l’enregistrement, la production et le mixage de tes projets avec de solides connaissances.

C’est parti.

C’est quoi un système stéréophonique

Au début du siècle dernier, on écoutait la musique provenant d’une seule source: un système dit « monophonique ».

Comme sur le gramophone à grand-papi par exemple

Les systèmes d’écoute ont ensuite évolué vers les systèmes stéréophoniques : 2 haut-parleurs sont alors utilisés pour rejouer une musique enregistrée. 

Système d’écoute stéréo (plus ou moins moderne vu la photo)

Pourquoi cela ?

Tu le sais peut-être, mais notre tête humaine est équipée de 2 oreilles placées de manière stratégique (gauche/droite). Cela permet à cerveau d’interpréter si un son provient d’un côté ou de l’autre selon le volume perçu dans chaque oreille.

C’est pourquoi lorsque l’on joue de la musique sur 2 haut-parleurs bien positionnés, on peut entendre les musiciens répartis dans un « espace sonore » virtuel, un peu comme s’ils étaient sur une scène. 

On peut donc percevoir que le guitariste est à gauche alors que le joueur déchainé de triangle est à droite.

Un système d’écoute plus réaliste

…et mieux adapté à nos 2 oreilles humaines. (nos ancêtres n’avaient a priori qu’une seule oreille plantée au milieu du front)

Dans un système d’écoute stéréophonique, tu as donc 2 canaux délivrant le son sur 2 enceintes: une à gauche, une à droite. Si le son est plus fort sur le canal gauche, tu entendras le son comme s’il provenait de la gauche et inversement.

Un exemple sonore :

Écoute avec un casque pour bien entendre le tambourin basculer de gauche à droite

Mais en home studio, on parle aussi de “mono stereo” dans d’autres contextes que le système d’écoute…

Enregistrer tes pistes en « mono »…?

OK, donc si tu as tout suivi : ta musique devra sortir sur 2 canaux dits « stéréo » pour pouvoir s’adapter aux systèmes d’écoute actuels.

Ainsi les gens qui l’écouteront sur enceintes, casque ou écouteurs pourront profiter à fond de cet espace sonore plus réaliste.

Mais alors… 

Pourquoi ton logiciel MAO (peu importe lequel) te propose d’enregistrer tes pistes en « mono » si ton projet final devra sortir en stéreo?

En bleu: piste stéréo (2 ondes). En violet: piste mono (1 onde)

Je t’explique tout.

La piste mono

Une piste « mono » sert à y déposer dessus une performance enregistrée avec un seul micro (instrument ou voix).

1 micro -> 1 enregistrement mono -> 1 piste mono

Les éléments qui s’enregistrent généralement avec 1 seul micro sont les guitares électriques, leads, voix, basse, etc.

Avantages d’un enregistrement mono

1) C’est plus simple

Avec un seul micro: moins de soucis de positionnement et de branchement.

2) Moins couteux

1 micro = 1 pied, 1 câble, 1 seule entrée sur ton interface audio. (Avec 2 micros, tu multiplies tout par 2…)

Donc 1 seul micro, c’est:

  • Moins de matos
  • Moins cher
  • Plus de budget pour tes futures vacances en Occitanie

Oui…pub pour ma région… c’est sympa ici, tu verras.

3) Zéro souci de phase (ce tracas compliqué d’ingé son)

Si tu t’enregistres avec plus de 1 micro, tu t’exposes au problème (relou) de phase. Une bizarrerie qui se produit quand 2 ondes sonores identiques sont décalées dans le temps de quelques mili-secondes.

Cela crée un effet qui était très prisé par certains guitaristes des années 80…

…n’est-ce pas Monsieur Van Halen?
Exemple de cet effet voulu et appliqué à une guitare

…mais 99% du temps quand tu enregistres, tu ne veux pas de cet effet. 

Le timbre de l’instrument change: certaines fréquences sont atténuées, d’autres sont exacerbées. Notre signal d’origine est alors comme cette carotte oubliée au fond du bac à légumes… il a perdu toute sa fraicheur.

Comment sort un enregistrement mono sur un système stéréophonique?

Un son mono qui sort sur 2 enceintes ou un casque nous apparait au centre et il ne sera pas distribué en largeur dans l’espace sonore gauche-droite.

Exemple sonore mono -> Tu entends le son fin et au centre.

A comparer avec un son stéréo qui sort sur un système stéréo.

Exemple sonore stéréo -> le son est élargit dans le champs sonore gauche-droite

Ce qui nous mène à…

L’erreur commune avec l’enregistrement mono

Comme un instrument enregistré en mono sonne très fin et centré, parfois, on a envie de l’élargir un petit peu dans le champ sonore en le « convertissant » en stéréo. 

Plusieurs techniques existent pour faire cela, mais la plupart du temps lorsqu’on débute on fait l’erreur suivante :

  1. dupliquer la piste mono
  2. balancer une version à gauche (fonction de panoramique)
  3. balancer l’autre à droite
Guitare1 à gauche / Guitare2 (copie de Guitare1) à droite avec les potars de panoramique circulaires

En fait, si l’onde sonore qui sort de l’enceinte de gauche est exactement identique en volume et en nature que celle qui sort de l’enceinte de droite, tu entendras du mono. (son fin et au centre)

☞ La règle: Si Canal gauche = canal droit -> Mono

Exemple avec ma guitare mono seule
Guitare mono dupliquée, avec ses 2 versions placées aux extrêmes de la panoramique

Donc en dupliquant une piste mono, comme les 2 ondes restent identiques, tu continues d’entendre du mono. Ça sonne pareil, juste un peu plus fort.

– Ah ok… et tout ça pour ça…?
– Oui, bon… attends la suite, ça vient…

Alors comment convertir une piste mono en stéréo?

Plusieurs solutions s’offrent à toi. Les plus connues sont : 

1) L’effet Haas

Du nom de son inventeur.

Cette technique consiste à:

  • dupliquer une piste mono
  • appliquer un léger retard sur la deuxième piste
  • excentrer les 2 versions sur la panoramique.

-> Cela va avoir pour effet d’entendre cette piste sur tout le spectre stéréo, comme si on l’avait élargie.

L’inconvénient de cette méthode, c’est que cela peut créer des problèmes de phase justement. Et du coup, tu peux détériorer le timbre de tes prises son.

Guitare mono
Guitare mono + effet Haas

2) Doubler ta prise

Tu refais un 2ème enregistrement mono, identique à l’enregistrement mono précédent. 

Comme tu es un humain avec tous ses magnifiques imperfections, tu ne vas pas pouvoir reproduire à l’identique cette 2ème piste: les deux joueront la même partie, mais de manière un poil différente.

2 enregistrements guitare jouant une même partie (les ondes sont différentes)

Il te suffira alors d’en mettre une à gauche de la panoramique et l’autre à droite pour obtenir un effet de largeur stéréo.

  • L’inconvénient de cette solution, c’est qu’elle te demande du temps et de la précision pour tout ré-enregistrer (sans trembler des phalanges ou des cordes vocales).
  • L’avantage, c’est qu’elle ne te créera pas de problème de phase.
Guitare mono
Guitare mono doublée par une autre prise (chaque version étant éloignées sur la panoramique)

OK.

Voyons voir maintenant du côté des prises son en stereo…

Enregistrer tes pistes en stereo

La piste stéréo

C’est une piste qui utilise 2 canaux : gauche et droite. Tu peux donc y enregistrer dessus une performance avec 2 micros.

Canal gauche: onde du bas, canal droit: onde du haut

Pourquoi enregistrer en stéréo

On l’a vu: pour avoir un sentiment de largeur et occuper plus d’espace sur le champ sonore stéréophonique.

Surtout utilisé pour des éléments comme des choeurs, des ensembles de cordes ou de cuivres, guitare acoustique, piano, etc.

Comment ça sonne sur un système d’écoute stéréophonique

Contrairement à une piste mono, les ondes sonores de chaque canaux auront de légères différences. C’est ce qui va faire sonner le son plus large.

En zoomant sur l’enregistrement stereo, on voit une différence des 2 ondes gauche/droite

Et voilà comment ça sonne:

Comment passer de ton enregistrement stéréo à un enregistrement mono

Cela arrive parfois avec tes propres enregistrements. Mais bien souvent, tu veux convertir en mono un échantillon (sample) fait par quelqu’un d’autre. Par exemple, lorsque tu télécharges des samples gratuits sur internet.

Pour cette conversion, il te faudra un outil permettant de réduire/augmenter la largeur stéréo. (largeur = « width » en anglais)

Sur Ableton Live, il s’agit d’un effet à tout faire appelé utility, mais n’importe quel plugin qui gère la largeur stereo fera l’affaire.

 Largeur (Width) à 0%
Tu entends alors ton son en mono, au centre et plus fin

Les 2 inconvénients d’un enregistrement stéréo

Bref rappel.

1) Cher, compliqué

Besoin de 2 micros  2 pieds, 2 cables, 2 entrées sur ton interface audio.

Plus couteux et plus de bordel à mettre en place lors de tes enregistrements.

2) Les redoutés problèmes de phase…

(grincement de porte, envol de corbeaux et hurlement d’effroi dans la nuit glaciale: « nooooooon…!!! »)

Tu devras ici trouver le bon positionnement de tes micros pour éviter au plus possible ce souci qui va teinter ton timbre final. Parfois, un vrai casse-tête, même en studio professionnel.

(Sauf qu’en home studio, on gère tout tout seul en mode artisan solo. Donc quand t’as mis 30mn pour te chauffer et être dans le mood pour t’enregistrer, c’est pas le moment de te prendre la tête avec ces p*** de problèmes de phase.)

Mais ce n’est pas tout, tu devras aussi éviter les pièges communs quand on apprend à manier les pistes stéréo…

5 erreurs de débutant avec la stereo

1) Ne jurer que par la stereo

Le piège mortel quand on débute. Les éléments en stereo sonnent plein et on serait tenté d’en mettre partout. (je plaide coupable)

Mais en fait, je ne te recommande pas d’en abuser, pour une simple raison:

Tes pistes stéréo plongent au fond du mix si tu écoutes ta musique sur un système mono.

Écoute stéréo: concentre ton écoute sur l’ensemble de cordes qui tapisse le fond sonore
Écoute mono: l’ensemble de cordes semble avoir plongé au fin fond du mix

Et détrompe-toi, même dans notre monde « moderne », les systèmes d’écoute en mono sont légion:

Smartphone, enceintes bluetooth ou pc portable. Leurs haut-parleurs sont tellement proches l’un de l’autre qu’une fois le son arrivé à tes oreilles, tu entendras une source unique:

Du mono.

Voici les conditions d’écoute idéales en stereo:

En position assise, ta tête et les 2 enceintes forment un triangle équilatéral

C’est bien dans ton home studio ou pour les audiophiles passionés, mais dans la vraie vie, les gens écoutent souvent la musique comme des gros cochons (moi le 1er…):

  • enceintes excentrées des centres commerciaux
  • mini-enceintes bluetooth
  • smartphone
  • 1 seul écouteur qui pendouille, etc.

On ne peux pas écouter 100% du temps la musique en condition stereo idéale.

Donc, si tu veux que ton mix migre bien sur tous les supports, n’abuse pas des pistes stereo.

2) Les éléments mono peuvent sonner large ensemble

N’enregistrer que des pistes en mono ne va pas faire sonner ton mix tout maigre comme un ado flottant dans son 1er costard trop large.

Car tu peux utiliser la fonction de panoramique de chacune de tes pistes et répartir ces sources mono dans l’espace sonore.

Maquette rock que je viens tout juste d’enregistrer: Batterie, basse, 2 guitares espacées
Juste 4 pistes, principalement mono… et ça sonne espacé dans la stéréo (merci la panoramix)

Au final, quelques pistes mono bien espacées peuvent faire sonner ton mix bien large.

3) Trop expérimenter avec le champs stereo

La fonction de panoramique te permet donc de choisir si ta piste va être positionnée plutôt à gauche, au centre ou à droite dans l’espace sonore. 

Et si tu remontes au début des écoutes stéréophoniques, tu verras que certains groupes ont grave bidouillé avec. (ex: les Beatles…)

On s’est alors rendu compte que certains éléments sonnent bizarres lorsqu’ils sont placés sur les côtés, comme la batterie par exemple. Cela rend l’ensemble bancal. T’as presque la tête qui penche d’un côté à t’en donner des torticolis.

Mais il y a pire encore…

Si un élément important se trouve tout à gauche et que l’enceinte de gauche est loin de toi, tu n’entendras pas cet élément.

Par exemple, si tu es au restaurant et que tu es assis à côté de l’enceinte de droite

C’est pourquoi les éléments importants doivent toujours être proches du centre.

4) Confondre tous les termes liés à la stereo

La “stéréo” est utilisée un peu à toutes les sauces et cela amène souvent de la confusion.

  • La stéréo peut désigner l’espace sonore recrée virtuellement par ton cerveau dans ta tête: cette sensation d’écouter un groupe comme s’il était positionné sur scène.
  • La stéréo peut aussi désigner l’équipement matériel: le système d’écoute stéréo qui permet de diffuser le son d’une musique sur 2 canaux : gauche et droite. (enceintes, casque, écouteurs, etc.)
  • Une piste stéréo désigne un enregistrement fait avec 2 micros.

J’espère que ce rappel te permettra de faire la différence.

5) Ne faire confiance qu’à son casque pour la stereo

Si le chien enragé de ta voisine te saute dessus, prêt à t’arracher ton oreille gauche, ce n’est pas QUE ton oreille gauche qui va entendre le son de ses grognements baveux. Ton oreille droite va aussi en percevoir. (mais tu seras sur le moment trop occupé pour t’en rendre compte…)

☞ Dans la vraie vie, les 2 oreilles entendent toujours un peu de son, même si elles sont à l’opposé de la source sonore.

Avec un casque “fermé” (un casque grand public), cette perception est biaisée. Les haut-parleurs étant collés à tes oreilles comme des ventouses de poulpe, un son placé à l’extrème gauche de la panoramique ne sera pas du tout perçu par ton oreille droite.

Pas naturel.

L’image stéréo de l’espace sonore est alors faussée par rapport à la réalité. Tu entends plus large qu’avec des enceintes.

Donc si tu n’as qu’un casque pour produire et mixer tes projets, vérifie de temps en temps ton écoute sur un système stéréo. (même si c’est juste un système hi-fi banal)

Tu pourras ainsi mieux te rendre compte de la perspective et du champs sonore de tes projets.

Mono Stereo – une différence à connaitre pour prendre de meilleures décisions sur tes projets

Tu en sais maintenant bien plus sur la différence mono stereo. Et cela te permettra d’éviter les pièges courants, mais surtout de choisir quand faire des prises stereo ou mono en Home studio.

Mon conseil: ne te préoccupe pas trop des enregistrements stéréo quand tu démarres, car tu peux aboutir à d’excellent résultats avec juste un seul micro et des enregistrements mono. Plus simple, moins cher. Idéal pour démarrer.

Cela te permettra d’avancer avec une config de base solide, simple et abordable, que tu pourras mettre à jour dans le futur si cela te chante.

À toi maintenant d’exploiter tes nouvelles connaissances pour faire sonner tes projets à la fois précis et larges

…et pour que ton auditeur plonge dans tes créations de la meilleure manière qu’il soit.


👍 Laisse-moi un petit mot dans les commentaires si cet article t’a aidé (en bas de la page).

1- ça me motivera à en faire d’autres

2– j’aurais moins l’impression de parler tout seul 😉 (question de santé mentale)

Crédits photo: Davis Sanchez, Sudhith XavierAlina VilchenkoSebastian Ervi, SCREEN POSTAnna Tis, Andrea Piacquadio, Nicolette Attree

Julien Moulinié-Chaumel
 

Musicien passionné par l'univers Home-studio, Julien doit encore être en train de rassembler ses idées pour écrire des articles bien détaillés. Et tout ça avec un seul but: t'aider à créer dès maintenant ta propre musique.

Click Here to Leave a Comment Below 6 comments
Denis PELMONT

Ma journée est sauvée : j’ai appris quelque chose aujourd’hui !

Merci Julien

Reply
Franck

Bon petit résumé apéritif de ce qu’on trouve très bien développé dans une de tes formations “mixage 3D” que je recommande (pour l’avoir testée et pas parce que tu m’as payé pour le dire…).

Reply
    Julien Moulinié-Chaumel

    Oui, je peux bien moins en dire dans les articles, même s’ils sont longs et complets comme celui-là.
    Mille mercis pour ce témoignage spontané 🙂 une des meilleures récompenses pour mon travail!

    Pour les curieux-ses, voici le lien de la formation:
    Mixage 3D

    Reply
Vero

Merci pour ta perseverence, tes conseils, ton expérience, ta pédagogie, et ta simplicité

Des valeurs recherchées…

Reply

Leave a Reply: