50

Logiciel MAO: Le guide des 11 meilleurs DAW en 2018

Image article Logiciel MAO - meilleur DAWTu as tapé “logiciel MAO” sur Google, et là:

Tes yeux ont clignoté.

Tes jambes ont flanché.

Bon, tu étais assis. (ouf…)

Car devant toi, une myriade de propositions:

  • des gratuits,
  • des payants,
  • des versions,
  • du jargon,
  • des débats stériles pour savoir lequel est le meilleur du monde,
  • blablabla…

C’était déjà le parcours du combattant pour trouver quel matériel utiliser pour ton Home Studio, voilà qu’un autre problème te file le tourni:

Choisir le bon logiciel MAO

Il deviendra ton tableau de bord sur lequel tu vas piloter tes musiques, l’interface avec laquelle tu vas modeler tes sons.

Le choix est capital.

Alors tu étudies toutes les options disponibles avec autant de minutie qu’un chien d’enquête flairant plusieurs paquets suspects.

Et je te comprends… car un mauvais choix serait une perte à plusieurs niveaux:

  • Ton temps. Des mois de travail avant de te sentir à l’aise avec ton logiciel (surtout si t’es débutant). L’idée de devoir tout réapprendre ensuite sur un autre logiciel te file déjà le mal de mer.
  • Ton travail. Te tromper et devoir ensuite changer de logiciel, c’est aussi perdre tous tes projets déjà crées, te taper la migration piste-par-piste et refaire les mix… une plaie.
  • Ton argent. Enfin, la principale raison : le coût bien sûr. Si tu a déjà testé les logiciels gratuits type Audacity, tu le sais bien: Il va te falloir investir un minimum dans ton logiciel MAO.

3 bonnes raisons pour ne pas te planter donc.

GLUPS…

Beaucoup de choix + risque d’erreur = Inaction

Laisse-moi te donner un coup de pouce.

J’ai passé plusieurs semaines à analyser, tester et synthétiser les données des 11 meilleurs logiciels MAO selon moi en ce début d’année.

Un vrai travail de titan qui m’a valu de sortir cet article trois semaines en retard. C’est bien dommage quand tu penses que je voulais t’offrir ce guide complet à l’occasion du nouvel an…
(bon j’ai aussi pas mal glandé pendant les fêtes)

[mais remarque, on est encore en janvier, il est peut-être encore temps non…? allez, dans mes bras cher lecteur. Tous mes vœux et une bonne réussite à toi et tes musiques pour cette nouvelle année!]

BIEN.

Voyons maintenant tous les critères qui vont te permettre de choisir le meilleur logiciel MAO.

Attention… on ne parle pas ici du “plus meilleur best of du monde”: tous les DAWs présentés dans cette liste sont de qualité professionnelle et tu pourras en tirer d’excellentes productions en Home studio.

Ici, on parle de définir TON meilleur logiciel MAO pour TES besoins et TES musiques.

Et pour trouver chaussure à ton pied, on va utiliser 4 critères de choix.

4 critères pour choisir ton meilleur logiciel MAO

1. Le budget

Un logiciel gratuit comme Audacity? laisse tomber de suite.
Tu ne pourras pas faire des productions avec un bon niveau de finition sans galérer.

Capture écran d’Audacity

Tu veux une jolie comparaison? Paris-Lyon en vélo: c’est gratuit.
N’empêche que la plupart des gens préfèrent payer pour faire le trajet en avion, train ou voiture: plus pratique, plus rapide.

Si le budget est un souci pour toi, voici une bien meilleure option: la version limitée d’un logiciel pro. Généralement pas gratuit, mais très abordable.

C’est quoi?

Tout simplement le même logiciel utilisé par les pros, mais sans les options avancées des ingé son. (De toute façon, si tu débutes tu n’en auras pas besoin) Les versions limitées comprennent tous les fonctions de base: Tu auras déjà largement de quoi sortir des morceaux de qualité.

Et ensuite?

D’ici quelques mois/années, tu auras une expérience solide de ton logiciel. Ce sera plus simple pour toi de passer en version complète:

  • le bond technique sera bien plus aisé
  • le surplus à payer pour upgrader sera beaucoup moins lourd. (ils te feront un prix en déduisant au minimum ce que tu as déjà payé pour la version limitée)

Voyons maintenant un autre critère important.

2. Ton niveau en MAO

Ton niveau sera déterminant pour le choix du logiciel.
(on parle aussi de DAW pour le logiciel – Digital Audio Workstation ou “station audionumérique”)

Certains DAW ont des approches orientées simplicité et ergonomie alors que d’autres sont plus orientés professionnels et peuvent t’apparaître comme de véritables usines à gaz si tu débutes.

Dans ce guide, je vais te parler de 4 niveaux différents:

  • Débutant
  • Intermédiaire
  • Expert
  • Pro

Toi seul peut te positionner par rapport à ces 4 niveaux selon ton ancienneté en MAO.

…et toi seul peut aussi décider du critère suivant.

3. Ton style de musique

Certains DAW sont plutôt orientés musiques électroniques, d’autres plutôt musiques de film et d’autres encore n’ont pas d’étiquettes bien précises.

En fait, tu pourras faire de tous les styles avec chacun des logiciels cités dans ce guide.

Alors c’est quoi la différence?
Le confort d’utilisation et le workflow de chaque logiciel par rapport à un type de musique donné.

Si tu ne sais pas encore quel style de musique tu voudrais faire, choisis un DAW plutôt généraliste. Tu pourras toujours travailler sur plusieurs DAW si un jour tu te prends d’affection pour un style un peu pointu.

Et enfin, un détail technique évident mais qu’il faut bien prendre en compte.

4. Le système d’exploitation de ton ordinateur

Ce sera Windows ou Mac essentiellement. (désolé à toi ami Linuxien, tu peux aller directement voir le 11ème logiciel en bas d’article)

Mac est la plateforme historique préférée des producteurs de musique. Windows à aujourd’hui reprit sa part et, sauf exceptions, on peut trouver la plupart de ces logiciels sur les 2 plate-formes.

OK.

Tu as déterminé chacun des 4 critères pour toi?

Alors maintenant accroche ta ceinture ou resserre tes bretelles:

On passe au gros du dossier…

BOUM.

Logiciel MAO: Les 11 meilleurs en Home Studio

(les logiciels ne sont pas classés dans un ordre particulier)

1. Logic pro – AppleImage Logic Pro X- Boite

Si tu as un mac, tu connais peut-être Garage Band, le mini DAW tout simple fourni gratuitement sur toutes les machines d’Apple?

Eh bien, Logic Pro c’est juste son grand frère en version complète et payante.

Fidèle à l’image de la marque, il est intuitif à utiliser, stable, complet et… chose étonnante: il est très abordable. C’est le meilleur rapport qualité/prix de cette liste.

Le hic?

Il n’est évidemment destiné que pour les utilisateurs Mac…

Points forts

  • Toutes les fonctions requises pour un travail professionnel
  • Effets et instruments virtuels de qualité directement fournis avec. [captures écran]
  • Editeur de partitions intégré
  • Bonne gestion audio et MIDI.
  • Une seule version payante du logiciel qui contient tout (Garage Band étant sa version d’essai gratuite)
  • Prix très abordable.

Points faibles

  • Mac seulement

C’est pour qui?

  • Budget: Bas
  • Niveau: Intermédiaire à Pro
  • Genre: Tous styles musicaux
  • Système d’exploitation: Mac seulement

Si tu débutes et que tu es sur Mac, mets une sérieuse option sur Logic Pro.
Prends juste le temps de tester Garage Band. Fais quelques morceaux avec et vois si l’interface te plait. Une fois que tu auras atteint les limites de Garage Band, tu seras mûr pour évoluer vers Logic Pro.
Le saut de l’un à l’autre se fera alors sans trop d’efforts.

Voir son prix chez Apple

2. Live – Ableton

Dʼabord un logiciel de scène qui a évolué pour lʼenregistrement studio.

Le DAW favori de grands producteurs comme Skrillex ou Deadmau5.

Ses possibilités ne se limitent pas à l’enregistrement et au mixage de morceaux.

Il est aussi très puissant pour faire des sessions d’improvisations et booster ta créativité au niveau composition, arrangement et sound design.

Points forts

  • Une interface épurée et taillée pour améliorer le workflow.
  • Possibilité dʼimproviser en mode session (avec des blocs) pour ensuite balancer le tout en mode arrangement (en multi-piste classique)
  • Optimisé pour les musiques électroniques et pour le live, mais aussi pour les instrumentistes curieux d’explorer de nouvelles approches créatrices.
  • Tout un panel dʼinstruments, dʼeffets et de banque sons fournis avec.
  • Pilotable avec son contrôleur dédié: le “Push”, permettant un workflow encore plus fluide.

Points faibles

  • Capacités dʼédition audio moins poussées que pour certains autres DAWs pro
  • Automations manuelles jugées compliquées pour certains.

Cʼest pour qui?

  • Budget: Moyen à moyen haut
  • Niveau: Débutant à Expert
  • Genre: Musiques électro, hip-hop, de films, de jeux, jingles avant tout, mais aussi tous les autres styles.
  • Système d’exploitation: Windows et Mac

Pas si difficile à utiliser, mais une expérience des DAW est mieux avant quand même. Sauf si bien sûr tu as envie de devenir producteur. Là, ça vaut le coup de se cogner son apprentissage dès le départ.

Un logiciel unique si tu aimes son approche et qui sʼadapte à tous, contrairement à l’aura “musique électro” qu’il dégage de 1er abord. Egalement un 1er choix pour faire du live…

Jʼen ai personnellement tiré une grande force dans mon workflow.

Voir son prix sur Amazon:

3. Reaper – Cockos

Un logiciel abordable, léger (il rentre sur une clé USB) et personnalisable à souhaits.

Mises à jour fréquentes, donc constantes améliorations par rapport aux retours des utilisatteurs.

La grande force de Reaper est son faible coût (voire même gratuit).

Gratuit???

Oui, tu peux continuer à l’utiliser, même sans payer la licence au bout de la période d’essai de 60 jours. Le développeur compte sur la bonne foi des utilisateurs et sur la somme très abordable qu’il demande pour utiliser son DAW.

A toi de voir…

Points forts

  • Personnalisation des skins, des commandes et des raccourcis claviers
  • Routage audio très complet
  • Edition audio poussée
  • Nombreux effets livrés avec

Points faibles

  • On sʼy perd un peu au début. Compliqué à prendre en main. Mieux vaut aller vers des DAW plus faciles si tu débutes.

Cʼest pour qui?

  • Budget: Très bas (voire gratuit)
  • Niveau: Intermédiaire à Expert
  • Genre: Tous les styles
  • Système d’exploitation: Windows et Mac (Développement Linux en cours)

Idéal pour le Home studiste intermédiaire qui sait déjà comment il veut travailler et qui a un budget réduit.

Télécharger Reaper

4. Pro Tools – Avid

Le boss des DAW.
La référence incontestée utilisée dans les studios pros depuis plus de 25 ans.
Ils ont même un standard de fichiers, un peu comme le “.doc” de Word pour le traitement de texte.

Tu peux tout faire avec et en qualité professionnelle.

Le revers de médaille, c’est qu’en étant un standard, Pro Tools est un mamouth qui s’adapte plus lentement à l’évolution d’utilisation. Les développeurs ne changeront pas son workflow pour booster ta créativité comme sur Live ou Studio One.
Ce sera à toi de t’adapter à lui.

Points forts

  • Construit pour fonctionner avec du matos de studio en rack et les larges consoles
  • Matériel spécial optimisé par Avid pour fonctionner avec Pro Tools
  • Service de cloud pour partager des projets avec dʼautres utilisateurs

Points faibles

  • MIDI interface moins soignée que les capacités audio
  • Workflow moins créatif que d’autres DAW
  • Fonctionne avec un dongle sur port USB (Sur-protection dʼAvid de leur logiciel)

Cʼest pour qui?

  • Budget: Haut
  • Niveau: Expert et Professionnel
  • Genre: Tous les styles
  • Système d’exploitation: Windows et Mac (fonctionne mieux sur Mac, sa plate-forme d’origine)

Connaitre Pro Tools, cʼest pouvoir bosser avec nʼimporte quel studio pro dans le monde. Si tu penses que ta carrière va aller dans la professionnalisation du son, ne cherches pas plus loin: part avec Pro Tools pour ton Home Studio.

Voir son prix:

5. Cubase – Steinberg

C’est le doyen des DAWs: il existe depuis 1989.
Steinberg est dʼailleurs à lʼorigine du format VST: plugins d’effets et instruments virtuels très utilisés encore aujourdʼhui.

Il permet de tout faire, un peu comme Logic, mais est peut-être un poil plus difficile à prendre en main à mon goût.

Points forts

  • Travail de lʼaudio et du mixage aussi poussés que Pro Tools, avec un meilleur workflow.
  • Puissants outils MIDI
  • Tu peux y écrire des partitions, les jouer et les imprimer
  • Service de cloud pour partager des projets avec dʼautres utilisateurs.

Points faibles

  • Demande un temps d’apprentissage, car très complet

Cʼest pour qui?

  • Budget: Abordable à Haut
  • Niveau: Intérmédiaire à Expert
  • Genre: Tous les styles
  • Système d’exploitation: Windows et Mac

Si tu connais déjà le fonctionnement d’un DAW, que tu veux un logiciel fiable, complet et flexible en étant prêt à y mettre le prix: GO.

Voir son prix sur Amazon:

6. Studio One – Presonus

Le dernier venu qui flirte avec les compétences des anciens, tout en ajoutant du neuf niveau workflow, et tout ça pour un prix plus qu’abordable pour le home studiste.

Sa popularité a été fulgurante parmi les DAW ces dernières années.

Points forts

  • Suite dʼinstruments et dʼeffets, dont un correcteur de voix type Melodyne de base dans lʼoffre.
  • Le prix: très abordable, même dans sa version Pro.
  • Très inuitif et pensé pour améliorer la créativité et le workflow

Points faibles

  • La librairie de sons est loin dʼégaler celle des autres.
  • Tout rentre dans une seule fenêtre: handicap si tu travailles sur un ordinateur portable, ça fait beaucoup. Mieux vaut bosser dessus avec un grand écran.

Cʼest pour qui?

  • Budget: Bas à Abordable
  • Niveau: Débutant à Intermédiaire, voire Expert
  • Genre: Tous les styles
  • Système d’exploitation: Windows et Mac

Si tu veux un logiciel complet et innovent à bon prix, donne sa chance au petit nouveau Studio One.

Peut-être une future référence pour les années à venir.

A suivre…

Voir son prix sur Amazon:

7. FL Studio – Image Line

Il est au départ issu de Fruity Loops: un logiciel pour faire des boucles orienté débutants. Mais ça, c’était à la fin des années 90.
Maintenant, les développeurs l’ont hissé en véritable DAW et ont changé son nom pour être pris au sérieux.
Ne t’y méprend pas, ce logiciel est très puissant et il est utilisé par de grands noms comme Avicii, Martin Garrix ou Afrojack.
Très prisé pour l’EDM ou le Hip Hop trap, on pourrait le considérer comme l’un des préféré par les beatmakers.

Points forts

  • Simple d’utilisation
  • Mises à jour gratuites à vie. (il est le seul à offrir ça)

Points faibles

  • Enregistrements audio limités par rapport aux autres DAW

Cʼest pour qui?

  • Budget: Bas
  • Niveau: Débutant et Intermédiaire
  • Genre: Musiques électroniques, Hip Hop
  • Système d’exploitation: Windows et Mac

Si t’es beatmaker ou en devenir et que tu aimes l’environnement de FL studio (on adore ou on déteste), alors teste-le et part avec ce DAW très apprécié pour débuter.

Voir son prix sur Amazon:

8. Reason – Propellerhead

Un DAW bien particulier: Il permet de visualiser des racks dʼeffets et instruments virtuels comme dans un vrai studio.
Si tu es ingénieur du son en devenir ou que tu veux te familiariser avec le matos de studio, Reason est un bon point de départ.

Possible de lʼutiliser avec nʼimporte quel autre DAW en “Rewire” (tu utilises les effets de Reason dans un autre DAW). Pratique pour travailler sur dʼautres projets avec tes outils habituels.

Longtemps il était impossible d’ajouter des plugins tiers à Reason. Il a été boudé pour ça. Ce défaut est corrigé depuis sa version 9.

Points forts

  • Pouvoir câbler et voir les racks d’effets et instruments comme dans un vrai studio
  • Un bon stock d’outils et de sons pour la musique électronique

Points faibles

  • Complexe pour le débutant

Cʼest pour qui?

  • Budget: Bas à Moyen
  • Niveau: Intermédiaire à Pro
  • Genre: Musiques électroniques
  • Système d’exploitation: Windows et Mac

Si t’es a fond dans la musique électronique et que tu aimes bidouiller et voir les machines en réel, alors Reason est fait pour toi.

Voir son prix sur Amazon:

9. Digital Performer – Motu

Un excellent DAW pour les compositeurs et les producteurs de musiques de film.

Longtemps réservé aux plateformes Mac, il est depuis peu également disponible pour les utilisateurs Windows.

Tout ce qu’on peut attendre d’un DAW de qualité niveau plugins et interface.

Points forts

  • Très bonne geston MIDI pour de l’orchestration
  • Plusieurs productions séparées au sein d’un même projet (utile pour différentes séquences de musiques de films)
  • Supporte des projets comportant de nombreuses pistes

Points faibles

  • Moins optimisé pour le mixage et le mastering que d’autres DAW

Cʼest pour qui?

  • Budget: Moyen
  • Niveau: Bas à Intermédiaire
  • Genre: Musiques de film et d’orchestres
  • Système d’exploitation: Windows et Mac (plateforme d’origine: Mac)

Voir son prix sur Amazon:

10. Samplitude – Magix

Le “Pro Tools” pour Windows.

Du temps où Pro Tools n’était disponible que sur Mac, Samplitude était l’option DAW pro pour les utilisateurs Windows.

Un logiciel solide et fiable pour des productions professionnlelles.

Notons que la firme Allemande est d’ailleurs restée exclusivement sur la plateforme Windows.

Points forts

  • Moteur audio considéré très fiable par les pro
  • Melodyne, le célèbre plugin de correction de voix est fourni avec
  • 24 instruments et 70go de samples (le plus gros pack de la liste)

Points faibles

  • Windows uniquement

Cʼest pour qui?

  • Budget: Moyen
  • Niveau: Expert à Professionnel
  • Genre: Tous
  • Système d’exploitation: Windows

Si t’es sur Windows et que tu cherches un DAW professionnel.

Voir son prix sur Amazon:

11. Bitwig Studio – Bitwig

Un des logiciels les plus récents de la liste. Il a été développé par d’anciens collaborateurs d’Ableton.

Leur approche et leur moteur audio sont d’ailleurs identiques. Une approche basée sur le workflow et la créativité.

Un logiciel moderne pour ceux qui aiment utiliser leur DAW comme un instrument.

Points forts

  • Approche créative et simple
  • Tout un panel d’instruments, effets et sons fournit avec
  • Idéal pour le Live et la création en studio
  • Développé aussi pour les utilisateurs Linux

Points faibles

  • Moins de tutoriels disponibles sur le net du fait de son jeune age

Cʼest pour qui?

  • Budget: Moyen
  • Niveau: Débutant moyen à Expert
  • Genre: Tous
  • Système d’exploitation: Windows, Mac et Linux

Si tu aimes l’approche d’Ableton et que tu es curieux de découvrir un autre DAW du genre.
(ou si t’es Linuxien et qu’Ardour ne te tente pas)

Voir son prix sur Amazon:

Adopte un DAW

Bon je te rassure, comme pour chaque nouvel environnement, tu vas avoir un temps d’adaptation. Et c’est tout à fait normal.

Il va te falloir apprivoiser ton DAW.

Ne le laisse pas tomber au bout de 3 jours parce que tʼy comprends rien.
On est tous passés par là…

Ce n’est que sur la durée que tu pourras vraiment apprécier toutes les capacités de ton logiciel, te faire plaisir et sortir un max de musiques.

Pour te familiariser plus rapidement avec ton logiciel MAO et commencer à enregistrer, télécharge ce guide gratuit.

Tu y trouveras l’architecture à connaître pour dompter n’importe quel logiciel séquenceur.
Il te sera aussi d’une aide précieuse pour l’enregistrement de pistes audio, MIDI et pour tout connaitre des 4 outils utilisés par les ingénieurs du son en mixage. (EQ, compresseur, delay, reverbe)

Voilà, je t’ai donné ma sélection des 11 logiciels MAO les plus adaptés selon moi à une utilisation home studio.

Ce serait sympa que tu nous dises dans les commentaires lequel tu as choisi, ce qui te plait/déplait et à qui tu penses toi qu’il s’adresse.

Ton avis servira à compléter cet article et à aider ceux qui n’ont pas encore fait leur choix.

Bonnes productions

…et encore une fois: bonne année 😉

Julien Moulinié
 

Musicien passionné par l'univers Home-studio, Julien doit encore être en train de rassembler ses idées pour écrire des articles bien détaillés. Et tout ça avec un seul but: t'aider à créer dès maintenant ta propre musique.

Click Here to Leave a Comment Below 50 comments
Francois

Et les versions Linux ? Open Source ou non, aucun n’est présent dans cette liste.

Reply
    Julien Moulinié

    Oui, je me suis déjà excusé pour les Linuxiens en début d’article

    Reply
gaetan portier

Bonjour Julien ,

Ton article est très clair , totalement d’accord avec toi . Après avoir essayé et acheté plusieurs DAW (PROTOOLS , SAMPLITUDE , ABLETON , SONAR , FL , STUDIO ONE ) , je suis revenu sur celui avec lequel j’ai débuté la MAO : CUBASE . Je n’ai pas réussi à m’adapter complètement sur tous ces DAWS sauf celui de STEINBERG que je comprends facilement car pour moi son langage m’est familier . Après avoir abandonné les versions SX car trop chères , j’utilise ce DAW depuis la version 7 et maintenant la version 9.5 PRO qui me va très bien malgré quelques lacunes (sans Melodyne , sans VST32 bit ) . Par contre les autres DAWS ont chacun leurs forces et c’est pour cela que je les garde malgré le prix que j’ai investit dedans . Pour conclure , je crois que le langage de chaque STAN est propre à chacun par rapport à son environnement musical . Encore bravo pour tes conseils et avis sur la MAO .

Musicalement ,

Reply
    Julien Moulinié

    Merci Gaetan pour ton retour d’expérience et ton ouverture.

    Tu as essayé beaucoup de DAW avant de revenir à ton 1er qui était Cubase.
    –> Avec le recul, qu’est-ce qui te poussait à en changer à chaque fois?

    (je te le demande car j’ai fais une erreur similaire dans le temps)

    Reply
      Gaetan

      A chaque fois que j’ai une difficulté rencontrée , il me faut aller dans des tutos ou dans l’aide pour trouver la solution aux problèmes alors que dans Cubase je cherche et je trouve la solution sans passer par des explications données dans des tutos que je ne comprends pas car je suis autodidacte en matière de MAO et certains termes ne me disent rien . J’ai acheté la formation vidéo Cubase PRO sur 2 sites différents dont je ne me sert que très rarement . Pour être clair , je suis avant tout bassiste chanteur et Cubase me donne l’audio et le midi dont j’ai besoin . J’ai voulu changer de DAW pour travailler autrement mais je reviens chaque fois sur Cubase , peut-être as-tu une idée sur la manière d’appréhender les autres DAW car c’est vrai que Studio One ou Sonar sont supers mais je n’ai aucune idée qui me vient dès que je les ouvre alors que sur Cubase je sais où je dois aller pour débuter . Merci pour ta réponse .

      Musicalement ,

      Reply
        Julien Moulinié

        Ce que je comprends, c’est que Cubase est un DAW qui te convient très bien, sur lequel tu as développé des repères et une manière d’être créatif.
        C’est super. Garde ça précieusement: Tu as la chance d’avoir trouvé l’outil qui te correspond.

        Et à mon avis t’as encore du temps avant d’avoir fait le tour de toutes ses possibilités.

        (L’erreur que j’avais faite: changer d’outils pour être plus créatif. (j’ai essayé 5 ou 6 DAW depuis 99)
        Et en fait, c’est en restant sur le même outil depuis 8 ans que j’ai été le plus créatif…)

        Reply
    Dany

    Pour info, Depuis la version 5 cubase inclue un melodyne

    Reply
      Julien Moulinié

      Merci Dany pour la précision

      Reply
Loic

Hello, sympa le guide. Ça permets aussi de se mettre à jour sur les dernières avancées des logiciels 🙂

J’aime bien Garage band/Logic et Ableton mais j’ai du mal encore à complètement basculer vers l’un ou l’autre. Ils ont chacun quelque chose en plus. Sinon Studio One a l’air vraiment bien même si je ne vois encore trop de différence avec les autres.
As tu pu les tester en approfondi ?

Reply
    Julien Moulinié

    Merci Loïc.
    Studio one, j’ai juste parcouru l’interface de sa version limitée en visiteur, mais je n’ai rien fait de sérieux avec. 1ere différence avec les autres: son prix très abordable.

    Sinon Garage Band et Live je connais très bien. Mes projets sont sur Live depuis au moins 8 ans.

    Reply
      Loic

      D’accord je vois c’est vrai qu’il y a une différence d’au moins 100€.

      Et quelles ont été les raisons pour laquelle tu as préféré Live aux autres ? Ça m’aidera je pense.

      Reply
        Julien Moulinié

        J’aime bien son côté tout-en-un, avec plein d’effets et instruments virtuels qui ont tous le même design: simple et épuré. Au début, je trouvais ça moche, maintenant je trouve ça très pratique.

        Après, son côté dédié au Live justement permet des sessions d’impros créatives avec sa façon de gérer les idées en « blocs ».
        J’utilise beaucoup cette interface bloc comme un recueil d’idées.

        Reply
          Loic

          Oui, c’est vrai que l’interface rebute un peu au début. Après on peut dire que c’est minimaliste aussi.

          La vue session est super pratique en effet.

          Merci pour tes précisions en tout cas !
          A bientôt !

          Reply
Jules

J’utilise pour ma part Maschine 2 de Native instruments, où je peux créer de A à Z mes morceaux, pourquoi n’est il pas dans la liste ? Cdlt

Reply
    Julien Moulinié

    Bonne remarque Jules.
    Maschine est très bien pour son côté « instrument hardware », un peu à la MPC. Pour ça, c’est un super outil. Je le conçois plus comme un instrument créatif que comme un DAW.

    D’ailleurs Native Instrument n’aurait pas pensé Maschine comme un DAW, si on en croit la réponse de leur modérateur sur leur forum:

    « It is not a DAW though many of the features overlap but it is not designed from that perspective »

    https://www.native-instruments.com/forum/threads/is-maschine-a-daw.234081/

    Reply
Jean Herrou

Excellent article ! Je suis moi-même utilisateur de Reaper depuis un peu plus de deux ans, mais j’ai eu l’occasion d’observer des gens travailler sur Cubase et Pro Tools. Ce que je peux dire est que Reaper n’a rien à envier à ces grands logiciels, ce qui est tout à son honneur vu son prix dérisoire. Mais outre ses performances, ce qui m’a vraiment séduit chez Reaper est son incroyable ergonomie : non seulement l’interface est entièrement personnalisable en fonction de l’utilisation qu’on en fait, mais en plus, on peut personnaliser les raccourcis, les suites d’actions, et ainsi gagner énormément de temps !

Merci encore pour ce très intéressant article !

Reply
    Julien Moulinié

    Super. Merci pour ton retour sur Reaper Jean.
    J’avais essayé aussi Reaper, sans vraiment avoir la patience de tout bien customiser. C’est clair qu’il y a de quoi faire pour un soft gratuit.
    Merci pour les bons mots et pour ton partage d’expérience 🙂

    Reply
      Jean Herrou

      Rebonjour, Julien.
      Toujours à propose de Reaper, je viens d’y trouver un drôle de problème : Il est impossible d’y ajouter plus de quatre ou cinq VSTI en même temps (lorsqu’on lance la lecture, tous se coupent sauf un seul, souvent le premier). Je me demandais si tu avais déjà observé des problèmes similaires sous d’autres logiciels ou si tu savais comment le régler.

      Merci pour tes conseil, et à bientôt j’espère 😉

      Reply
        Julien Moulinié

        Salut Jean, je n’ai jamais rencontré ce souci de pistes qui ne veulent pas jouer.
        En revanche, je connais les projets qui plantent carrément lorsqu’on met des vst ou vsti trop lourds. Et dans ce cas, la puissance de mon ordinateur pour traiter tous ces plugins en temps réel en était la cause (et aussi le fait de vouloir mettre trop de plugins tiers).
        Reaper s’installe rapidement.
        Teste-le peut-être sur un autre système plus puissant d’un ami pour voir si le problème persiste.

        Reply
          Jean Herrou

          Merci, Julien pour ta réponse.

          J’ai fini par trouver la cause du problème : un VSTi de batterie que j’avais essayé de faire jouer deux fois en même temps (une pour le kick et l’autre pour le reste de la batterie), et qui refuse catégoriquement l’opération, faisant planter toutes les autres pistes d’instruments virtuels ! Les logiciels gratuits, c’est effectivement pas toujours le pied (même si je n’utilise pratiquement que ça) !!!

          Je me disais aussi que ça ne pouvait pas être la configuration du PC qui était en cause (elle est excellente), ni le nombre d’instruments utilisés simultanément, puisqu’il n’y en avait que cinq (une bagatelle pour 16 gigas de ram, surtout sous Reaper !!!)

          Je dénonce le coupable : il s’agit de DigiDrum Pro. Si jamais quelqu’un a dans l’idée d’utiliser ce VSTi, qu’il profite de cette mésaventure 😉

          Reply
          Julien Moulinié

          Ak ok, un plugin qui ne peut pas s’utiliser 2 fois dans un même projet…
          Merci Jean pour ton partage

          Reply
Cyrille

Super article, pour les debutants ça peut effectivement les eclairer dans toute cette mayonnaise qu’est le monde de la MAO ou, se lancer est toujours difficile, ou pas evident.
Patience est le maitre mot.
On aura remarqué que Cakewalk Sonar a disparu, Gibson prorietaire de la marque a mis fin à ses activités.
J’avais un bon feeling avec ce DAW, dommage.
Je m’appretais à investir dans Sonar platinium au moment du crash.
Je le trouvais vraiment comme etant le plus complet en terme de plugin(effets,traitements de son)et vst (instruments virtuels).
J’ai migré depuis peu sous Reaper pour une question de budget mais pas que….
J’y retrouve assez aisement mes repères .
Mais si effectivement on peut en profiter gratuitement, je compte m’aquitter des quelques 70€ si j’y reste définitivement.
Il consomme tres peu de ressources c’est assez hallucinant.
Toujours actualisé et ça c’est pas rien quand on voit que tout le reste des DAW propose leurs mises à jours payantes.
Pour exemple imaginons qu’un nouveau format de vst apparaisse (vst5 par exemple)
il vous faudra probablement faire une mise à jour payante de votre Daw pour pouvoir utiliser ce dit Vst5.
Chez reaper c’est gratuit et normal je trouve.
Alors attention aux kidnapping.

Reply
    Julien Moulinié

    Oui, dommage pour Cakewalk et ses utilisateurs, il n’est plus mis à jour.
    Reaper, c’est vrai qu’il n’est pas bien gourmand… et ne prend pas beaucoup de place non plus. C’est mon DAW « back up » que je tiens sur clé USB, si jamais je dois bosser sous une config Windows.

    Merci Cyrille pour tes encouragements et précisions sur l’article.

    Reply
Franck

Merci Julien pour l’ensemble de ton travail qui est une mine d’or. Le site de Reaper que je viens de télécharger (même si j’utilise Cubase) signale que le version Windows de ce logiciel fonctionne avec Wine. Ce qui doit vouloir dire qu’il devrait pouvoir utilisé sans trop de souci sous Linux.

Reply
    Julien Moulinié

    Merci Franck pour la précision.

    Reply
Rudy

Perso, cela fait des années que je travaille sur Reason, Cubase.

Je vais bientot m’initier à Logic

Reply
    Julien Moulinié

    Super, on attend ton retour quand tu l’auras utilisé et comparé aux autres

    Reply
LGr

Bonjour Julien,

en logiciel libre, gratuit et multiplate-forme (Linux / Windows / Mac), il y a aussi Ardour (http://ardour.org/) qui peut travailler avec les plugins d’effet de Cafl Studio Gear (http://calf-studio-gear.org/)

L’as-tu testé ? Qu’en penses-tu ?

Reply
    Julien Moulinié

    Salut Ludovic, oui je l’avais installé quand j’avais eu un PC sous Ubuntu il y a 3 ans. Mais j’avais eu du mal à trouver des plugins et à router l’audio. Peut-être que je m’y suis mal pris…

    Je l’ai désinstallé depuis et je suis sous Mac avec Ableton. Je préfère payer un logiciel qui a tout d’inclus et commencer à créer des musiques directement, plutôt que de devoir devenir mécano pour conduire une voiture. Ce n’est que mon point de vue: simplicité > gratuité.

    Merci en tout cas de ton retour et aussi de proposer les plugins de Calf, ça peut aider ceux qui seront tentés par Ardour.

    Reply
YANN

merci beaucoup, je suis un debutant. je vais essayer fl studio.

Reply
    Julien Moulinié

    Bons débuts sur FL Studio Yann! Tu as plein de tutos sur youtube pour t’aider à le prendre en main.

    Reply
Mathieu

Salut !
Merci pour ce guide qui aide beaucoup, je debute dans les « DAW’s »
et ça fait presque une année que je galere vraiment entre les versions et Cie !
bref j’ai choisi de partir sur un studio One de presonus et ton guide a confirmé mon choix
Merci encore du temps que tu as passé pour nous tous pro ou amateur de musique
bonne continuation
Mathieu

Reply
    Julien Moulinié

    Content que tu sois arrivé au bout de ta quête de DAWs.
    Bonnes premières prods Mathieu!

    Reply
Val

Hello,

Très intéressant ce guide sur les DAW, du coup moi qui suis sur FL studio depuis quelques mois déjà, me demande s’il conviendra à ma nouvelle configuration car je compte aussi enregistrer des voix

Quelle STAN est plus poussée dans ce sens?

Reply
    Julien Moulinié

    Salut Val, FL studio permet aussi d’enregistrer de l’audio. Si tu n’as que des voix à enregistrer, je te conseille de rester dessus vu que tu t’y es déjà habitué.

    Reply
Olivier

Bon article, en tout cas très synthétique et les points forts et faibles de chaque DAW…

Pour ma part j’en utilise au moins 3… tout d’abord Cubase ( version 5) pour la composition et l’enregistrement avec des instruments, principalement guitare, clavier et basse… j’y ai mes habitudes dans ce cadre…

Pour le beatmaking j’utilise le DAW fourni avec la MPC Studio, spécialement pour le step sequencer…

Je me suis récemment mis sur Studio One pro… et je l’utilise comme interface d’enregistrement de voix et pour le mixage de toutes mes compositions… le fonctionnement est hyper intuitif, les plug-in de mixage sont super efficaces, les automations sont faciles et rapides et le mastering numérique vraiment bien fait….

Reply
    Julien Moulinié

    Super, merci pour ton retour très complet Olivier!

    Reply
Rody

Je me lance sérieusement dans la musique et j’avais besoin de ces conseils.
Merci beaucoup !
Je m’orriente vers Fl Studio

Reply
    Julien Moulinié

    Merci Rody, content que l’article t’ai aidé à trouver le DAW qui te correspond.
    Bonne réussite dans tes projets musicaux!

    Reply
huge

Slt julien je voulais savoir si tous les logiciels cités servent à créer l’instrumental (beats) sur lequel on enregistrera la chanson?
Si non citez-moi les logiciels servant à faire les instrumental (beats) afrobeat afrotrap afropop RnB Rap. Merci

Reply
    Julien Moulinié

    Oui Huge, tous ces logiciels pourraient te servir à faire une instrumentale type Beat.
    Les plus appréciés pour ce genre de productions sont en général: FL Studio et Ableton Live.

    Reply
Olivier

Bonjour, je te remercie sur ce tuto, il m’a permis d’éclaircir certains points notamment par rapport aux forces et faiblesse des logiciels. Cela fait un petit moment que je suis sur FL studio, que j’adore on peut tout faire avec et il très intuitif.
Et pour la production musicale il est tout simplement génial.
Mais c’est vrai que par rapport au niveau professionnel, j’ai trouvé les options de mixages et de traitements de voix un peu limités, par rapport à ce que j’ai pu entendre.
Donc j’avais décidé de changer de logiciel pour le traitement de voix, et j’avais opté pour pro tools, mais après avoir vu ton article, qui affirme que cubase est tout aussi puissant je penses me tourner vers celui-ci.
Encore merci du temps que tu as consacré à cet article 🙂

Reply
    Julien Moulinié

    Content que cet article ait pu t’aider à aiguiller ton choix Olivier! Merci de ton retour

    Reply
    Julien Moulinié

    Avec plaisir! bon choix de logiciel

    Reply
Rémy

Bravo Julien pour cet excellent résumé. Un logiciel qui vaut aussi le détour : Harrison Mixbus à 79 USD mais que l’on trouve souvent en promo à 39 voire 19 USD ! Et la version « haut de gamme » Mixbus32C… les deux ayant des versions de démo gratuite. Multi plateforme (Mac OS, Windows, Linux). Basé sur un moteur Ardour

Reply
    Julien Moulinié

    Merci pour la précision Rémy. Je ne connaissais pas Mixbus.
    A regarder donc, pour peut-être un futur ajout dans l’article.

    Reply
Brownwin

Bonjour à tous,
Je suis personnellement débutant en production musical. Je voudrais pouvoir enregistrer et créé mes partition, et plus particulièrement de la création pour voix, de la musique accapela. Ainsi, je voudrais savoir un peu quel logiciel de la liste convient le mieux pour le vocal? De plus, comment le logiciel fonctionne avec les micro? Personnellement, du peu de connaissance que j’ai des logiciel, Cubase, Live Abletone et Reaper m’ont interpelé. De plus, je possède un clavier MIDI Alesis V-mini, est-ce qu’il fonctionnera avec n’importe quel logiciel?
Merci beaucoup pour votre aide. Musicalement,
Brownwin Armor

Reply
    Julien Moulinié

    Salut, tous les logiciels conviendront pour enregistrer ta voix.
    Il te suffit d’une interface audio USB pour traduire le signal de ton micro et données numériques pour ton logiciel.
    Alors je ne suis pas fabriquant de logiciel, mais si ton clavier est un clavier maitre se branchant en USB, il pourra piloter les instruments virtuels de chacun des 3 logiciels que tu as choisi.

    Reply

Leave a Reply:

58 Partages
Partagez58
Tweetez