Endlesss: l’application pour créer de la musique à distance avec tes amis

Image de l'article- Endlesss: Application pour créer de la musique

Tu n’as pas le temps de te retrouver souvent avec tes potes musicien(ne)s?

À cause des plannings de chacun ou de la distance? (ou tout autre virus mondial…)

Pour beaucoup, cela peut créer un manque: celui de l’émulation des sessions créatives de groupe.

« Gilou propose une idée avec sa gimbarde, aussitôt reprise par Fernand au clavecin pour la compléter… et ça pétille de notes et de sourires dans les esprits. Allez, roulez jeunesse!« 

Euphorie générale. Idées originales. Motivation.

Ces bons moments partagés restent souvent gravés longtemps dans nos mémoires.

Le problème?

En home studio, on est plutôt souvent en mode solo…

Se reconnecter créativement

Créer des oeuvres seul est une expérience incroyable, car on a toute la liberté d’exprimer le fond de nos propres tripes.

Mais on peut se sentir parfois un peu isolé. Un peu à l’image du savant fou qui bidouille sur ses machines à sons…

Seul. Vouté dans le noir. Les yeux rouges globuleux devant l’écran.

Alors si tu te reconnais dans ces lignes, j’ai une bonne nouvelle pour toi.

Un véritable ovni qui pourrait bien te faire sortir de ton trou de temps en temps:

ENDLESSS

Une application qui te permettra de collaborer et retrouver du plaisir de créer à plusieurs. N’importe où, n’importe quand.

(Et c’est sorti en pleine période du confinement dû au Covid. Cela ne pouvait pas tomber mieux)

Tim Exile, développeur de Endlesss

Qui est Tim Exile et pourquoi il l’a crée

Tim est un producteur et performeur de longue date. Il a également développé des instruments virtuels pour la célèbre firme Native Instrument.

Donc on a affaire a du costaud.

Avec Endlesss, il voulait que les producteurs retrouvent la joie de créer ensemble et sur l’instant. Dans une ambiance de jeu, de partage.

Une mise en avant de la créativité collaborative, un peu dans la lignée d’autres applis comme TikTok (pour la vidéo).

Du coup, c’est quoi Endlesss?

Endlesss est une application pour créer de la musique seul ou à plusieurs, de n’importe où. Que ce soit avec tes potes ou avec toute une communauté de producteurs à travers le monde.

Et cela marche en temps réel…

De quoi nous sortir un peu de notre taupinière de home studistes qui respire fort le bouquetin en hibernation.

Voici la démo.

La « jam session » sur Endlesss

Il s’agit d’un espace de tchat appelé « Jam ».

À l’intérieur, tu peux discuter avec les autres pas écrit, mais aussi créer en temps réel des idées musicales, les partager et construire un morceau ensemble.

Plusieurs types de jam sessions

Tu as le choix:

  • soit tu crées ton propre espace virtuel « Jam » et tu invites tes potes en leur envoyant un lien d’invitation.
  • soit tu rejoins une Jam de la communauté Endlesss. (et tu t’amuses avec d’autres terriens que tu ne connais pas)

On reste tous dans le flow

Dès que tu crées une boucle, comme une ligne de basse ou une mélodie, ceux qui font partie de la « jam » la reçoivent instantanément et peuvent à leur tour faire parler leur créativité en bâtissant à partir de ton idée.

Ils renvoient ensuite leur propre version améliorée en direct live et on continue comme ça à échanger des idées créatives.

Un historique de chaque idée s’affiche. De sorte que tu peux repartir de n’importe quelle version de l’impro et construire par dessus.

Si tout le monde est en ligne en même temps, ça va vite.

Et c’est surtout trèèèèès prenant.

Une interface plutôt intuitive

Il m’a fallu à peine 20mn pour arriver à sortir un son pas trop bancal avec cette appli. Et pourtant, je ne suis pas un gros furieux du tapotage de smartphone.

Il faut donc l’avouer: on a là une bonne application pour créer de la musique, même seul.

Car oui, rassure toi, tu peux prendre le temps de te faire les dents en mode « solo » au départ.

Tape juste le bouton « Play solo »

Tu n’es pas obligé de tout de suite balancer comme un Ranger tes 1ers sons déglingés à la planète entière. (car cela demande quand même un minimum de prise en main)

Alors prend d’abord le temps de dompter la bête. Dans le plus grand des calme.

Tu verras que déjà, rien qu’en mode solo, cela peut t’occuper pendant des heures.

L’astuce utile: N’oublie pas de relever la tête de temps à autre. Ce serait bête de louper ton bus, ton vol ou ton arrêt de métro.

Visite guidée de ton nouveau terrain de jeu

Pour que tu puisses déjà savoir à quoi t’attendre et dompter l’appli plus vite.

En 7 étapes.

1) La page de configuration

Règle ici les paramètres généraux du morceau, comme la quantification, le tempo, la signature rythmique et autres.

2) Choisis tes sons parmi un panel d’instruments de base efficaces

Tu y trouveras:

  • boite à rythme
  • basses
  • synthés lead
  • un mode d’enregistrement de ta voix avec le micro du téléphone
  • la possibilité de brancher tes propres instruments, avec une interface comme l’iRig2 par exemple.
Ici le choix des instruments et les pad de batterie

3) Tapote tes idées, en impro totale

Dès que tu choisis un instrument, l’interface affiche une grille de pads spéciale pour jouer avec.

Tu peux taper sur ton écran ou glisser dessus. L’appli s’occupe de tout garder bien synchro et en rythme sur le tempo.

La basse
Les synthés (appelé « Notes »)
Les effets
L’enregistrement au micro

4) Boucle ton idée

En cours d’impro, tu as une idée que tu trouves sympa?

OK, alors tape sur l’onde sonore qui se dessine au fur et à mesure que tu joues et boom: ton impro tourne en boucle.

Le tout, sans t’arrêter. Tu restes dans le flow. Hypnotisé par le son, tel un lapin devant des phares de voiture.

(conseil: utilise la fonction « advanced » du looper dans la page des paramètres. Elle te permettra de faire des boucles plus longues)

5) Joue avec les effets

Après enregistrement, tu peux jouer avec les effets en temps réel, et là, on rentre dans le « funky game » de la chose.

Sers toi d’une petite dizaine d’effets pour modeler le son à ta guise grâce à un sympathique contrôleur de type X-Y.

Le même genre que le Kaosspad de Korg.

Simple. Intuitif. Fun à souhait.

6) Crée tes Rifffs

Tes impros sont appelées « Rifff » par l’appli. Cela regroupe le projet entier, composé de l’ensemble des boucles comprenant chacune 8 instruments maximum.

Rem: tu peux aussi mixer les volumes de chaque instrument (mais pas de panoramique, dommage. En même temps, dans cette appli, on n’est pas là pour chipoter…)

L’historique de tes rifffs: les ondes sonores en forme de fleurs

7) Fais évoluer ton Rifff

Deux choix s’offrent à toi si tu veux aller plus loin avec ton idée musicale

1) Partage la à la communauté Endlesss.

N’importe qui pourra alors travailler dessus et apporter ses propres idées.

2) Transfère-la sur ton DAW

Tu peux exporter toutes les pistes en format audio pour travailler ton projet plus en détail sur ton logiciel MAO favori.

Et c’est là qu’on va affiner la panoramique, les effets, le mixage, etc.

… sur notre bon vieux DAW. (qu’on s’est déjà bien cassé la tête à apprivoiser, alors autant l’utiliser)

Rem: pour les utilisateurs d’Ableton Live, tu peux aussi synchroniser l’app grâce à « Ableton link » pour l’intégrer en live dans une config plus grande.

L’appli parfaite dis-tu?

Pourtant, rien n’est parfait en ce monde…

Une application pour créer de la musique fluide, mais non sans quelques difficultés

Je l’ai testé sur iPhone, et 2 choses m’ont donné de légers spasmes nerveux. Rien de grave, rassure-toi.

1) Taper à côté

Parfois la sensibilité de l’écran tactile fait défaut et tu loupes une note.

Il faut alors chercher à se concentrer à faire des trucs simples. Ou alors laisser le doigt glisser sur les touches, ça à l’air de mieux marcher comme ça.

2) L’appli garde tout

Pas de possibilité d’annuler ce que tu as fait.

Si tu boucles une idée, alors le soft l’enregistre dans la chronologie des « rifffs » crées. Et cela peut vite devenir la grosse déchetterie.

L’avantage, c’est que tu conserves un historique de tout. Même des mauvaises idées. (qui peuvent s’avérer n’être pas si mauvaises que ça après coup…)

Mais relativisons…

Pour 2 raisons:

1) cette appli est gratuite (et encore qu’à ses débuts niveau développement)

2) il ne faut pas trop lui en demander non plus. Elle ne fait pas tout.

…mais ce qu’elle fait, elle le fait bien.

2 gros avantages pour les producteurs home studio

Ici, l’accent est mis sur la spontanéité, la collaboration et l’amusement. Et c’est déjà très bien réussi!

Ce n’est pas une application pour tout produire de A a Z sur ton smartphone ou pad, comme avec un Garage Band iOS par exemple.

Et les possibilités ne sont évidemment pas aussi poussées que sur ton logiciel MAO préféré.

Ici, on nous propose un outil frais et innovent qui peut combler 2 besoins essentiels de tout home studiste:

  1. La possibilité d’enregistrer tes idées quand tu n’es pas à ton studio, en mode « griffonnage d’idées sur ton cahier de brouillon » (que tu pourras ensuite exporter et affiner en multipiste sur ton DAW préféré)
  2. La possibilité de collaborer avec tes amis en live, de n’importe où et d’y prendre énormément de plaisir

L’appli t’intéresse?

Essayons de voir les dernières questions à propo de ce nouvel outil

C’est pour qui?

C’est assez simple et bien pensé pour être pris en main par les débutants, voire même les non-musiciens.

Mais c’est aussi bien adapté aux home studistes plus avancés. Avec notamment des réglages plus fin des synthés: decay, release, etc.

Où trouver l’appli?

Les détenteurs d’iPhone ou iPad peuvent la télécharger gratuitement sur l’App Store. La version étendue avec un sampleur et des packs d’effets est payante, mais on peut déjà beaucoup s’amuser avec la version gratuite.

Les autres plateformes seront développées bientôt: Android, Mac et PC.

Possibilité de l’avoir sur ordinateur?

Les développeurs sortiront bientôt la version « Studio ». (tu peux les aider en faisant un don sur Kickstarter)

Cette version pourra s’exécuter seule ou s’intégrer directement dans ton DAW sous forme de plugin.

Elle offrira des fonctions plus avancées, un son de qualité optimale et elle permettra de collaborer avec tes potes en utilisant ton bon vieux logiciel séquenceur (pour utiliser tes propres sons et workflow).

Et c’est ici le gros avantage: tes potes n’auront pas besoin d’avoir le même DAW que toi. Tout le monde pourra créer ensemble, même avec des config différentes.

Et de n’importe où.

Je ne sais pas toi, mais moi, cela me laisse rêveur…

Bienvenue dans la collaboration simple et fun entre musiciens de la planète Terre

L’appli n’en est qu’à ses débuts. Et Tim, son créateur continue son développement plein pot.

À l’avenir, je pense que cela pourrait vraiment devenir un outil qui pèse et qui apportera beaucoup de fraicheur aux producteurs de musique.

Un subtil mélange de création musicale spontanée et de socialisation qui pourrait combler un réel manque pour beaucoup.

Car oui, c’est tellement simple et anti-norme que cela en devient facile de rester dans le flow créatif.

La plupart des applis me déçoivent en général. Celle-ci tient ses promesses.

Enfin une application pour créer de la musique avec tes potes, n’importe où, n’importe quand.

Tu ne pourras probablement pas faire un tube entier dans l’appli, mais c’est une superbe expérience de créativité et d’échange.

Un véritable plaisir que je te conseille de tester au plus vite.

Et qui sait, on se retrouvera peut-être à « jammer » ensemble un de ces jours, cher(e) Terrien(ne).


–> Dis-moi en commentaire si cette review t’a été utile, ça me motivera à en faire d’autres.

–> Et fais nous un retour si tu as testé l’appli aussi. Ça servira à tous les zikos de passage ici.

Julien Moulinié-Chaumel
 

Musicien passionné par l'univers Home-studio, Julien doit encore être en train de rassembler ses idées pour écrire des articles bien détaillés. Et tout ça avec un seul but: t'aider à créer dès maintenant ta propre musique.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: