6

52 musiques en 52 semaines: Cloture du défi!

Et oui… tu as très bien compté…

Cela ne fait pas 52 semaines mais bien 12!
Mais alors… pourquoi arrêter si tôt?

 

Pour plusieurs raisons

Tout d’abord, ce défi m’a pris plus de temps que prévu.
Alors… je reste persuadé que combiner travail salarié à 30h/semaine + composition à 15h/semaine est quelque chose de largement faisable. Un peu d’organisation, bien sûr, mais absolument rien d’impossible.

Seulement…
je n’avais pas prévu que l’activité de blogueur prendrait autant de temps: environ 20h minimum par semaine!

Donc pendant 3 mois, je tournais à plus de 60h par semaine, tout en voulant réserver mes week ends pour ma vie de couple… un rythme de fou!

Enfant endormies sur une tartine

Tu travailles trop Martine…

De plus, je me rends compte d’après vos retours que ce défi ne remplit pas le principal objectif de ce blog: t’apporter des conseils pratiques afin que toi aussi tu puisses faire tes propres morceaux.
(et c’est bien normal, vu comment je peinais à gérer mes 3 activités de salarié+compositeur+blogueur)

J’ai donc décidé de lâcher temporairement une de ces activités pour me centrer plus sur le blog.

 

 

Echec ou réussite?

On peut considérer que finir à 3 mois au lieu des 12 annoncés est un cuisant échec. Et c’est vrai si on considère uniquement la durée.
Mais… même si je tiens 10 ans à 1 musique par semaine, est-ce que ça va t’apporter plus de valeur pour créer ta musique?
Je pense que je me suis surtout trompé au moment où j’ai annoncé la durée de ce défi…

Car, mis à part cette échéance, je considère comme une grande victoire ce que j’ai accompli en 3 mois: composer, enregistrer et mixer 12 musiques, dont 8 ou 9 constitueront mon prochain album!!

C’est quelque chose dont je ne me serai jamais cru capable et dont je suis extrêmement fier!

Et quand je regarde les objectifs que je m’étais fixé, je peux quasiment tous les cocher un par un:

  1. Améliorer mon organisation au Home-Studio
  2. Booster ma créativité
  3. Aller droit à l’essentiel
  4. Finir mes morceaux plus vite
  5. En faire une habitude
  6. Partager avec vous astuces & erreurs
  7. Vous inspirer et vous montrer que c’est possible

Donc pour ma part, ce défi est une belle victoire et une superbe avancée dans mon parcours de musicien!
J’en profite d’ailleurs pour remercier tou(te)s celles et ceux qui m’ont soutenu pendant ces 3 mois intenses.

Vos encouragements étaient mon meilleur moteur et je vous doit un gigantesque et énoooorme MEEERCIIII!!! 🙂

Koala réveillé

No worries Bro…

La suite

Maintenant, je vais continuer de me lever tôt, mais à la place de composer, je vais te rapporter petit à petit le fruit de cette expérience Ô combien riche en enseignements!
A toi qui te demande bien par quoi commencer et comment faire aussi tes propres morceaux: on va passer à présent au « making of » de ce défi et je vais partager avec toi le maximum de ce que j’ai appris à faire.

Je n’abandonne bien sur pas du tout l’idée de créer de la musique. Et je remettrai d’ailleurs le couvert prochainement avec un défi au nom mieux choisi comme par exemple: « 1 album en 3 mois ».


Moralité: n’aie pas peur de te lancer un défi trop ambitieux, car il te mènera toujours bien plus loin que si tu n’avais pas de défi du tout!

Maintenant, à toi la parole: c’est quoi ton challenge, ton projet pour ta musique?
Partage avec nous dans les commentaires!!

Julien Moulinié
 

Musicien passionné par l’univers Home-studio, Julien doit encore être en train de rassembler ses idées pour écrire des articles bien détaillés. Et tout ça avec un seul but: t’aider à créer dès maintenant ta propre musique.

Click Here to Leave a Comment Below 6 comments
Bruno

Wow Julien! Bravo pour ton accomplissement! Je n’aurais pas été capable de faire autant! Mais tu peux être fier de toi car la grande majorité n’aurait rien fait! C’est sûr que je vais continuer à te suivre!

Reply
BAILLON Annick

Bravo Julien pour ta ténacité. J’espère que tu seras récompensé pour toute la peine que tu te donnes. Big bizous et à très bientôt

Reply
    Julien

    Encore merci pour les encouragements Annick 🙂 C’est vrai que c’est du travail, mais c’est surtout beaucoup de plaisir, d’apprentissage et de partage. A très bientôt!

    Reply
Georges

Tu n’a pas à regretter cet abandon. Chacun peut changer d’avis, surtout en ce qui le concerne. Tu n’es plus le même Julien qu’il y a trois mois. Et puis, tu n’avais pas tout ton temps pour toi, car malheureusement, dans la société dans laquelle nous vivons, nous sommes tous condamnés à travailler pour vivre ! Le jour où la société considérera qu’il faut accorder plus de valeur à la création artistique et au bonheur des hommes qu’au fric, les artistes pourront peut-être vivent essentiellement pour créer. Un peu comme dans les sociétés orientales dans lesquelles on estimait normal de faire vivre les moines boudhistes car ils oeuvrent pour le bien de l’humanité. Rodin a dit une très belle phrase : « Le monde ne sera heureux que lorsque tous les hommes auront une âme d’artiste ». Va faire entendre ça à nos dirigeants politiques !

Reply
    Julien Moulinié

    Sur le moment j’étais déçu, mais aucun regrets. Comme tu dis, ça m’a fait évoluer.
    Je suis d’accord, la société actuelle ne favorise pas l’art.
    Et c’est pas bien grave.

    C’est pas ça qui va nous empêcher de créer. C’est dans notre nature après tout.
    Suffit juste de pas faire la même erreur que moi… faut penser à se reposer 🙂

    Merci Georges

    Reply

Leave a Reply:

5 Partages
Partagez5
Tweetez