2

Composer avec des vrais instruments ou des instruments virtuels?

Cet article invité a été écrit par Bruno du blog ComposerSimplement. Je te laisse la parole!


Bien le bonjour à tous!

Il m’a fait plaisir d’écrire cet article pour Julien car je sais qu’il était occupé à écrire 52 musiques en 52 semaines! 

Étant donné que le sujet de Julien est le home-studio, ça m’a rappelé mes études en production audio. On y créait des chansons avec des instruments virtuels, des séquenceurs et autres! 

Or, je me suis demandé si c’était préférable de composer avec des vrais instruments ou des instruments virtuels.  Ainsi est né l’idée de mon article! 

C’est parti!

 

Physique ou virtuel?  Faites votre choix!

 

Se servir de vrais instruments

Il y a des siècles, la technologie n’existait pas.  Donc, pas d’instruments virtuels!  On faisait de la musique avec des percussions et d’autres instruments à cordes ou à vents qui ont évolué avec les années.  Mais bon, suffit l’histoire!  Le principal avantage des vrais instruments est la touche et le son personnalisés du musicien.  Chaque personne est unique et ce principe s’applique également à la musique!  Également, plusieurs techniques de jeu s’appliquent (ex. : Jouer avec un médiator en bois ou lieu de plastique, avoir des cordes neuves comparés à des cordes vieilles de 2 mois, un piano légèrement désaccordé, etc.).  Ainsi, les caractéristiques matérielles d’un vrai instrument donnera un son particulier!

 

Tout le monde a une version différente de jouer et de transmettre leurs émotions par la musique, que ce soit par l’attaque des doigts sur les touches du piano ou la façon dont le pouce frappe les cordes d’une basse pour obtenir un slap.  Aussi, l’expérience du musicien va entrer en bout de compte.  Par exemple, la transition des accords, la fluidité d’une mélodie, la synchronisation avec le tempo, etc.

 

Les avantages ont, par contre, leurs points faibles.  L’expérience du musicien peut justement affecter son jeu au point qu’il ne compose pas avec tels instruments.  Aussi, l’usure et la qualité d’un instrument affecte également le son obtenu.  Sans compter que la disponibilité d’un vrai instrument n’est pas toujours possible.  Par exemple, vous voulez composer une pièce orchestrale, mais enregistrer un véritable orchestre demande une certaine expertise et coute très cher!  Au fait, pour enregistrer avec des vrais instruments, il vous faudra de l’équipement de studio professionnel.

 

Opter pour des instruments virtuels

Bien sûr, la technologie a évolué pour en arriver aux instruments virtuels.  Plusieurs avantages, dont une très grande variété, une grande disponibilité (vient avec des séquenceurs et souvent des bundles), un son propre vu qu’il a déjà été nettoyé des parasites auparavant!  Je parlais d’orchestre?  Vous pouvez en avoir un au complet grâce aux instruments virtuels!  De plus, si vous avez des synthétiseurs, vous pouvez carrément créer vos propres sons!  Ainsi, vous composerez avec des instruments qui n’existent même pas!  Votre créativité n’aura plus de limite!

 

Les bémols avec le virtuel : je vous parlais de sons propres, n’est-ce pas?  Ça ne s’applique pas pour tous les instruments. Les gratuits ou les pas chers n’ont pas souvent le son qu’on recherche.  Par exemple, j’ai toujours galéré à trouver des guitares virtuelles qui sonnaient bien.  Pourquoi?  Il n’y a pas le jeu du musicien qui vient avec!  Aussi, les instruments virtuels de qualité que vous pouvez contrôler les paramètres sont souvent très chers!  Komplete 11 de Native Instruments est un des ensemble d’instruments les plus complets sur le marché de la musique virtuelle!  Mais il coûte 1200$ américains!!  De plus, composer avec du virtuel ne s’applique pas à tous les styles de musique!  Un rap/hip-hop se composer mieux avec du virtuel que du rock.

 

Que choisir?”

 

Quel est le meilleur des deux?

Vous voulez savoir si vous devez composer avec des instruments virtuels ou des vrais?  La réponse : ça dépend!  Bon ok, je sais que c’est pas très cool comme réponse, mais je vais vous expliquer!  C’est principalement une question de moyen, de style de musique et de gout personnel!  Si vous êtes un excellent guitariste, vous composerez vos pistes de guitare vous-même.  Si vous n’avez qu’un clavier MIDI avec un séquenceur, vous allez choisir les instruments virtuels!  Si vous recherchez la chaleur d’une guitare acoustique ou d’un piano à grande queue, vous allez y aller avec les instruments en question.  Si vous n’avez jamais touché à un instrument de votre vie mais avez des bonnes idées et un logiciel, vous opterez pour le virtuel.

 

Voyez-vous de quoi je parle ici?  C’est vraiment des multiples facteurs qui vont déterminer si vous devez composer avec du réel ou du virtuel.  Ainsi, il n’y a pas de méthode meilleure que d’autres.  Le meilleur conseil que je peux vous donner c’est d’essayer et surtout déterminer quel son vous recherchez selon vous moyens.

 

Conclusion

Voilà!  C’est fini!  Ce fut un plaisir d’écrire pour Julien!  J’espère vous avoir éclairé sur le sujet!  Et vous?  Vous composez avec quel type d’instrument?  Si vous avez des questions ou commentaires, juste me les écrire ci-dessous.  Sur ce, portez-vous bien!

 

Bruno ^_^

 

Enregistrer

Enregistrer

Julien Moulinié
 

Musicien passionné par l'univers Home-studio, Julien doit encore être en train de rassembler ses idées pour écrire des articles bien détaillés. Et tout ça avec un seul but: t'aider à créer dès maintenant ta propre musique, de l'idée au CD.

Click Here to Leave a Comment Below 2 comments
Julien

Merci beaucoup Bruno pour cet article très intéressant!

Alors me concernant, je compose surtout avec une bonne base de guitares réelles et des samples d’instruments que je n’ai pas à disposition.
Et c’est vrai que c’est bien pratique le virtuel. Je me vois mal avoir une batterie ou un piano à queue dans mon mini home-studio!

Par contre, tout ce que je peux enregistrer moi-même, je le fais, c’est plus direct et plus réel, même si c’est parfois difficile d’avoir un son correct, mais ça, c’est une autre histoire…

Encore bravo pour ton article! Tu repasses quand tu veux 🙂

Reply
    Bruno

    Merci Julien!

    De mon côté, je composer surtout avec le virtuel compte tenu de mon séquenceur (Nuendo 7), de mes moyens et de mon style. C’est la principale raison pourquoi je me suis mis plus sérieusement au piano : pour avoir un jeu plus fluide.

    Toutefois, j’aime bien jouer la basse électrique et j’aime le son qu’elle fait. Qaund j’ai la chance de la sortir, je le fais!

    Pas de problème, mon cher ami! 🙂

    Reply

Leave a Reply:

6 Partages
Partagez6
Tweetez